La réhabilitation du Parc Buffon de la ville de Montbard, classé au titre des Sites et des Monuments Historiques, s’inscrit dans un schéma directeur de réaménagement dont le phasage a été pensé pour les vingt prochaines années.
Une première tranche de travaux a été menée pour sécuriser les maçonneries du Parc Buffon, une seconde phase, dédiée à la création d’un pôle pédagogique et récréatif dit de « l’Orangerie » s’achèvera en décembre 2021.
Cette troisième phase concerne la restauration des deux tours de l’ancien château des ducs de Bourgogne :

  • La Tour de l’Aubespin (XIVe siècle), plus haute tour-terrasse de Bourgogne, culmine à 46 mètres de haut. Ses accès ont été revus au XVIIIe siècle par Buffon, lors du comblement de la basse-cour. La partie supérieure a été restaurée à la fin du XIXe siècle par Viollet-le-Duc ;
  • La Tour Saint-Louis (XIVe siècle), remaniée par Buffon au XVIIIe siècle : destruction d’un escalier, construction d’une cheminée et réaménagement des combles.

Ce chantier s’appuiera sur les diagnostics et études menés dans le cadre du schéma directeur de réaménagement du Parc Buffon et comprendra :

La Tour de l’Aubespin

  • Restauration des parements extérieurs : purge d’ouvrage, dépose de l’étendard en place de son cadre support et de ses fixations, nettoyage des parements en pierre de taille, dépose de pierres et fourniture de pierres neuves pour remplacement d’éléments endommagés, rejointoiement ;
  • Travaux divers : sécurisation des baies, ouvrages de serrurerie (garde-corps, main courante), restauration des marches, pose d’un éclairage ;
  • Reprise de l’escalier : nettoyage, dépose des ouvrages en pierre de taille, restauration des murs, consolidation, ouvrages de serrurerie (garde-corps, main courante).

tourAubespin

La Tour Saint-Louis

Les travaux d’entretien et de mise aux normes concerneront plus particulièrement :

  • - Reprise de la toiture, reprise des parements, amélioration des gouttières ;
  • - Mise en sécurité de l’escalier : dépose et descellement des garde-corps ;
  • - Interventions ponctuelles sur les ouvrages de maçonnerie.

tourStLouis

Ces travaux de réhabilitation impliquent un suivi archéologique qui sera mené par l’entreprise Archéodunum et qui permettra de :

  • Renseigner les modes de construction et de reconstruction ;
  • Saisir la chronologie des élévations des murs ;
  • Relever les structures à une échelle adaptée à la pertinence de la démonstration ;
  • Étudier la stratigraphique des couches de revêtements successifs ;
  • Déterminer la nature des pierres de construction ;
  • Étudier les matériaux métalliques (agrafes, tirants et armature notamment) ;
  • Établir une chronologie relative des phases de chantier.

Plan de financement du projet

Commencement d’exécution du projet : 22 novembre 2021

Dépenses prévues HT Subventions attribuées
TRAVAUX 506 181,10 € ÉTAT (39,95%) 202 192 €
CONSEIL RÉGIONAL (9,88%) 50 000 €
CONSEIL DÉPARTEMENTAL (19,75%) 100 000 €
VILLE DE MONTBARD (30,42%) 153 989,10 €
TOTAL 506 181,10 € TOTAL 506 181,10 €

travaux tours logos

MONTBARD PASSE EN ALERTE : préservons l'eau, une ressource précieuse

preserver leau

En cette période de sécheresse, le territoire communal de Montbard est placé en situation de vigilance pour laquelle chacun d’entre nous est amené à respecter certaines limitation d’usages consultable suivant les tableaux de mesures suivants :

Par ailleurs, chacun d’entre nous est encouragé à observer certains gestes du quotidien pour une sobriété de nos usages et permettre ainsi une meilleure utilisation de l’eau.

Pour plus d‘informations:

Un fleurissement réfléchi et raisonné

Inscrite dans le Club de fleurissement, Montbard s'est engagée dans un projet de valorisation du paysage avec Côte-d'Or Tourisme. Chaque année, des villes sont récompensées et valorisées par les "Trophées départementaux de la Valorisation paysagère".

Le fleurissement est un acte volontaire et réfléchi des communes qui pensent leur projet de valorisation paysagère à moyen et long terme. Il s’agit donc pour les 302 communes du Club Fleurissement de préserver leur patrimoine naturel local et de travailler à l’obtention du label Villes et Villages fleuris qui met déjà en lumière une cinquantaine de communes côte-d’oriennes.

Depuis de nombreuses années, Côte-d’Or Tourisme - Agence de développement touristique - et tous ses partenaires encouragent et accompagnent les actions menées en faveur du développement des espaces verts, de la protection de l’environnement et de l’amélioration du cadre de vie. Une attention particulière est ainsi apportée à la préservation de la diversité des paysages côte-d’oriens (en recommandant l’utilisation d’essences locales, la mise en valeur du bâti, la création d’une image spécifique, etc.) et les pratiques s’inscrivant dans une démarche de développement durable (en incitant l’utilisation d’engrais naturels, la participation des populations locales, etc.) sont encouragées avec force et enthousiasme. "

Projet "Côte-d'Or fleurie"

Dans la même volonté, le Concours annuel des Petits jardiniers permet de valoriser le travail de sensibilisation et de d'éducation à l'environnement réalisé dans le département : écoles, associations... comme notre Ludothèque. Pour la 5ème année consécutive, son projet est inscrit au Concours des Petits Jardiniers de Côte d’Or. En 2017, les enfants ont été primés au niveau départemental et au niveau régional .

En parallèle, nous avons reçu le Label Villes et villages fleuris, niveau 3 fleurs qui récompense l’engagement des communes en faveur de l’amélioration de la qualité de vie et la stratégie globale d’attractivité mise en place à travers le fleurissement, le paysage et le végétal.
Une grille d'évaluation permet au jury d'évaluer sur différents critères. Tous les 3 ans, une visite des jurés permet le contrôle du maintien de la qualité selon la fleur obtenue. C'est aussi l'occasion d'échanger et de présenter les projets, aménagements et évolutions de la commune.

villes villages fleuris

Quels critères pour obtenir le label "Villes et villages fleuris" ?

Les critères sont organisés en 6 rubriques principales :

  • La démarche globale de valorisation communale par le végétal et de fleurissement.
  • Les actions d'animation et de promotion de cette démarche auprès de la population, des touristes et des acteurs pouvant être concernés.
  • La présentation du patrimoine végétal et du fleurissement.
  • Les modes de gestion mis en place pour entretenir ce patrimoine en respectant les ressources naturelles et la biodiversité.
  • Les actions complémentaires mises en oeuvre pour favoriser la qualité des espaces publics (mobilier, voirie, façades, enseignes, propreté...).
  • La cohérence des aménagements paysagers et de leur gestion selon les différents lieux de la commune.

Une nouvelle technique de végétalisation

Végétaliser certains espaces en enherbant ou en fleurissant est une alternative au désherbage : Montbard possède plusieurs trottoirs larges tels qu’aux Cités de la Marne ou route de Crépand avec peu de circulations piétonnes et qui ont déjà été  ensemencés manuellement.

Cette technique permet de végétaliser de façon choisie et contrôlée certaines surfaces dans le respect de l’environnement et pour maîtriser les coûts d’entretien. Le résultat d’un test, effectué en septembre 2017 route de Dijon, est à observer au fur et à mesure de la pousse...

Objectif : assurer une véritable implantation aux semis

Grâce à une machine spécifique, un mélange de graines, fertilisants, fixateur, liant et de l’eau est « pulvérisé » sur la surface à végétaliser. Cette combinaison forme une sorte de cocon qui retient l’humidité, protège les semences durant la germination et prévient l’érosion comme le ruissellement d’eau. Cette matière contient des semences peu poussantes qui vont coloniser l’espace et faire concurrence aux adventices (pissenlits, etc).

hydromulching montbard

Quels avantages ?

  • Meilleure répartition des semences avec moins de pertes
  • Evapo-transpiration limitée avec une grande capacité de rétention en eau
  • Visibilité des zones implantées
  • Précision et rapidité de la mise en œuvre
  • Travail dans des sites difficiles (talus, bords de route…)

Par souci de son environnement fragile, la ville de Montbard met un point d'honneur à pratiquer un fleurissement de ses espaces publics de manière durable et réfléchie, dans le respect de l'écosystème.

Gestion des espaces verts de la collectivité

Celle-ci prend en compte la qualité de notre environnement, écosystème fragile, et oblige à penser en terme de « fleurissement durable » et non de « fleurissement » tout court, en ayant pour objectif de végétaliser la ville dans le respect des ressources naturelles et économiques. En 2015, de nombreuses actions ont été conduites en faveur de la biodiversité (prairies fleuries, enherbement de trottoirs, sachet de graines offert dans le magazine municipal), des ressources naturelles (broyage des sapins de Noël afin d’en faire du paillage) et des aménagements paysagers (plantations pérennes à la gare, le long du canal ou au square des Justes). L’utilisation des produits phytosanitaires étant extrêmement raisonnée, des méthodes alternatives, telles que le désherbage mécanique tracté ou l’utilisation d’un herbicide 100% végétal dans les zones dites « zéro phyto », doivent les remplacer.

Retrouvez l'article complet dans le Reflets Montbardois n°201